La crue…

La Commune de Mandeure a connu en cette fin janvier 2018 une crue presque égale au niveau de celle de 1990.
Bien qu’avisée tardivement, la Commune de Mandeure a mis en place une cellule de crise, composée notamment du Maire, de l’Adjoint à la sécurité, de l’Adjointe aux affaires sociales, du Pôle de direction et de la police municipale, des pompiers, avec l’appui du Sous-Préfet, en plus des actions des agents des services techniques, de l’accueil et du CCAS.
Des consignes et recommandations ont été communiquées aux habitants, les personnes les plus vulnérables et isolées ont été contactées par le CCAS, certaines ont été évacuées et transférées chez leurs proches.
Le Sous-Préfet et le Maire étaient également sur le terrain, faisant le tour des rues sinistrées et des entreprises impactées, puisque Faurecia a même dû arrêter sa production.

Les agents municipaux ont également fait le tour des habitations afin de rencontrer les habitants et voir s’il était nécessaire de reloger certaines personnes, notamment pour les logements privés d’électricité. Fort heureusement, il n’a pas été nécessaire d’utiliser l’hébergement d’urgence prévu au centre culturel polyvalent.
Des attestations à destination des assurances ont également été rédigées par les services de la mairie et mises à disposition des habitants sinistrés, pour faciliter leurs démarches. Un dossier de demande de reconnaissance d’état de catastrophe naturelle est également en cours de montage pour être soumis aux services du Ministère.
Une réunion post-crise a été programmée, afin de faire le bilan de ce sinistre et voir quelles améliorations apporter.
La voirie a subi de nombreux dégâts, notamment rue de l’église et rue Romaine, nécessitant l’intervention en urgence des services techniques et prestataire extérieur pour mise en sécurité et remise en état avant de pouvoir programmer une réelle réfection quand les conditions climatiques le permettront.
Il convient de saluer les efforts et la solidarité des habitants, riverains, sinistrés ou non.