Alerte sécheresse renforcée sur tout le département du Doubs !

La Pyrale du buis est de retour !

pyrale4 pyrale3

Avec le radoucissement, la pyrale sévit de nouveau sur notre commune.

Pour mettre un point d’arrêt à l’invasion que nous avons connu l’été dernier, il est impératif de traiter les buis et arbustes (lilas, lierre, noisetier, chêne…) où les chenilles ont commencé à pondre.

Notre commune s’étant engagé dans la démarche « zéro phyto », nous conseillons de ne pas utiliser les insecticides chimiques qui auraient pour conséquence de tuer tous les insectes utiles à la biodiversité.

Il existe un traitement naturel et efficace, il s’agit du BACILLUS THURINGIENSIS.

Cette bactérie, une fois ingérée par les chenilles, s’attaque à leur système digestif et les font mourir en quelques jours.

Ce traitement ne tue que les chenilles et ne s’attaque ni aux autres insectes ni aux papillons de la pyrale, et c’est pourquoi le traitement est très important dès l’apparition des chenilles.

Ce produit se trouve en jardinerie où il vous suffit de demander simplement le BACILLUS THURINGIENSIS KURSTAKI ou sur Internet.

Afin d’optimiser la destruction, il est aussi utile d’installer des pièges à phéromones pour les papillons qui auraient réussi à éclore.

Le traitement sera à renouveler tout au long de la saison.                            

Les arbustes peuvent être lavés avec un jet d’eau puissant, être taillés et recevoir du fertilisant.

pyrale1 pyrale2